Eau florale Famonty

Pluchea grevei (Baill.) Humbert

Production contrôlée et conforme au cahier des charges Nature et Progrès. Cueillette et distillation à Madagascar.

Eau florale concentrée artisanale et authentique, sans conservateur, obtenue par distillation à la vapeur des parties aériennes de Pluchea grevei (Baill.) Humbert.

Protectrice et apaisante. Peaux sèches.

Ratio de distillation : 7,5 pour 1 soit 7,5 kg de plante pour 1 litre d'eau florale.

14,00 € en 200 ml  ( soit 7,00 € pour 100 ml )

Quantité :

-
+
 

Ajouter au panier


Eau florale concentrée artisanale et authentique, sans conservateur, obtenue par distillation à la vapeur des parties aériennes de Pluchea grevei (Baill.) Humbert.

Protectrice et apaisante. Peaux sèches.

Ratio de distillation : 7,5 pour 1 soit 7,5 kg de plante pour 1 litre d'eau florale.

Eau florale concentrée artisanale et authentique, sans conservateur, obtenue par distillation à la vapeur des parties aériennes de Pluchea grevei (Baill.) Humbert.

Origine des plantes

Sommités fleuries de Famonty cueillies dans le sud ouest de Madagascar. Récolte durable et préparation manuelle.

Distillation

Distillation dans un alambic en inox. Eau de source et chaudière à bois géré durablement. Ratio de distillation : 7,5 pour 1 soit 7,5 kg de plante pour 1 litre d'eau florale.

Stockage

Stockage en fût inox en chambre froide 4°C

Contrôles

Production contrôlée et conforme au cahier des charges Nature et Progrès.

Analyse microbiologique par ACM pharma. Analyse par chromatographie en phase gazeuse par le Service Central d'Analyse du CNRS.

Résultat d'analyse microbiologique

Analyse ACM pharma

Bactéries aérobies mésophiles  :  <10 UFC/g ou /ml 

Levures et moisissures :  <10 UFC/g ou /ml 

Escherichia coli : Absence 

Pseudomonas aeruginosa : Absence 

Staphylococcus aureus : Absence 

Candida albicans : Absence 

Résultat d'analyse chromatographie en phase gazeuse

Résumé analyse CNRS

Chrysanthenol : 44,75%

Acide chrysanthénique : 15,17%

Chrysanthenone : 8,78%

© Simon Lemesle, Astérale, contact@asterale.com

Toute forme d’utilisation de ce texte doit obligatoirement faire référence à son auteur.






Voir aussi...